Les Minions sont moches

closest-minions-moches-illustration

D’après une enquête menée par nos confrères de « Beau Gosse Magazine », les Minions sont moches.

Personne n’a pu, à moins de vivre enterré au fin fond de la Nièvre, passé à côté du phénomène « Les Minions ». Ces adorables et drôles de petites bêtes jaunes sont devenues, en l’espace de quelques semaines, un véritable effet de mode. Jouets, peluches, sextoys, phrases devenues cultes : les Minions ont littéralement envahi les foyers français.

Cependant, l’effet de mode risque de vite s’estomper après que le très sérieux magazine bipolaire « Beau Gosse Mag’ » a lâché une révélation qui risque fortement de résonner comme une bombe dans le milieu du cinéma. En effet, d’après nos confrères de « Beau Gosse Mag’ », les Minions sont moches :

« Les Minions sont moches, très moches. Nous avons réalisé de nombreux tests, les résultats sont formels : ils sont jaunes, petits et gros, comme les Chinois. C’est d’ailleurs la raison principale du succès du film d’animation co-réalisé par Pierre Coffin : le spectateur français a besoin, pour se rassurer sur sa minable vie, de voir des personnages plus bas que lui. C’est également ce qui a fait la réussite du film « Intouchables » et de Laurent Ruquier. »

Les Minions moches ? Les Français, mécontents, cassent tout

Le magazine est également revenu sur le destin tragique des acteurs du film :

« Les Minions Dave, Tim et Tom ont connu une longue descente aux enfers peu après le tournage du film. Ils tiennent aujourd’hui un bar-tabac dans le 13ème arrondissement de Paris. Bob passe actuellement le casting pour participer aux « Princes de l’amour » et Stuart s’est suicidé : le malheureux a été retrouvé pendu à un bananier. »

Après avoir appris que les Minions étaient moches, de nombreux Français ont manifesté leur mécontentement dans les rues de plusieurs villes. Plusieurs Minions ont ainsi été retrouvés brûlés, décapités et même violés.

The following two tabs change content below.

Tom

Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*