Michel Sapin : « Je n’ai rien fait de mal, je voulais juste lui toucher la chatte »

Accusé d’avoir « claqué » la culotte d’une journaliste, Michel Sapin a souhaité revenir sur les faits. Selon lui, il voulait lui toucher le sexe dans un souci d’amusement.

Clown incompris ? Humour mal interprété ? C’est en tout cas le message qu’essaie de faire passer Michel Sapin. Dans le livre « L’Elysée off », Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri révèlent que le ministre des Finances aurait « claqué » l’élastique de la culotte d’une journaliste, lors d’un déplacement officiel.

Selon l’intéressé, il s’agit d’un malentendu :

« On s’est tout de suite très bien entendu elle et moi, enfin surtout moi, je me suis bien entendu avec elle. Quand j’apprécie quelqu’un, j’aime lui faire des galéjades et des taquineries. Alors quand elle s’est baissée pour ramasser son stylo, j’ai eu envie de lui toucher un peu la chatte. C’est drôle, non ? »

Michel Sapin : « Il y a des choses plus graves dans la vie : la guerre et le sida »

L’ancien ministre du travail espère que ces déclarations apaiseront les choses, afin que la France puisse se recentrer sur de vraies priorités :

« Je ne comprends pas le manque d’humour des gens, on peut être à la fois politicien et bout en train. Il y a des choses plus graves dans la vie, comme la guerre et le sida, par exemple. Il est temps que la France retourne s’occuper de ce qui est vraiment important. »

D’après nos sources minérales, Michel Sapin réfléchirait à de nouvelles plaisanteries à faire à la gente féminine sur son lieu de travail. Le célèbre « Dis camion » arriverait pour l’instant en tête de ses préférées.

Crédit photo : Getty Images / Bloomberg

The following two tabs change content below.
VEM est scénariste catastrophe et réalise des courts-métrages porno. Elle aime les chats pas trop cuits, les voyages dans les pays sous-développés et rêve de jouer une licorne dans un dessin animé. Elle souhaitait devenir Femen mais n’avait pas d’assez gros seins

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*