Jean-Pierre Coffe : « La mort, c’est de la merde »

Jean-Pierre Coffe a quitté le monde des vivants hier et nous livre ses premières impressions sur la mort. Selon lui, c’est de la merde.

Le plus célèbre critique gastronomique français Jean-Pierre Coffe revient, quelques heures après sa mort, nous livrer ses premières impressions.

Selon le détracteur de la malbouffe, la mort, c’est de la merde :

« C’est consternant, si vous pouviez voir ça ! Déjà, y a pas grand monde, on s’emmerde. Ensuite ce midi, je suis allé demander ce qu’il y avait à bouffer, j’ose même pas vous dire le menu. C’est monstrueux, quelle vulgarité… Franchement, la mort, c’est d’la merde ! »

Jean-Pierre Coffe : « C’est pas un menu ça, c’est de la merde ! »

Jean-Pierre Coffe ne s’est pas fait prier pour faire part de sa déception quant aux conditions de la mort :

« Alors j’ai pas fini mon assiette. On m’a dit que j’étais un con parce que j’allais jeter ça. Oui je l’ai jeté, parce que servir ça c’est honteux ! C’est pas un menu de midi ça, c’est de la merde ! »

Un comportement qui bousculerait quelque peu le calme mortel régnant à l’accoutumée. Il se murmure même que la Cantine du Ciel fera bientôt l’objet d’une révision concernant la provenance de ses produits.

Crédits photo : Getty Images / Bertrand Rindoff Petroff

The following two tabs change content below.
VEM est scénariste catastrophe et réalise des courts-métrages porno. Elle aime les chats pas trop cuits, les voyages dans les pays sous-développés et rêve de jouer une licorne dans un dessin animé. Elle souhaitait devenir Femen mais n’avait pas d’assez gros seins

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*