Affaire Kardashian : les braqueurs voulaient voler ses fesses, mais elles étaient trop lourdes

Suite à l’agression de Kim Kardashian la nuit dernière dans le 8ème arrondissement de Paris, les braqueurs ont révélé que c’est le postérieur de la star qui était visé.

La nuit n’a pas dû être facile pour Kim Kardashian. En effet, la star de téléréalité a été braquée dans l’hôtel particulier parisien où elle séjourne en ce moment. Après l’avoir tenue en joue et ligotée, les cinq hommes déguisés en policiers sont repartis avec l’équivalent de millions d’euros en bijoux.

Seul problème, il ne s’agit pas vraiment du butin que les braqueurs espéraient, comme nous l’explique l’un d’entre eux, sous couvert d’anonymat :

« On s’était renseigné sur elle depuis un moment, et nous avions appris qu’elle avait assuré ses fesses pour 21 millions de dollars. Notre cible était toute choisie. Mais au moment de mettre notre plan à exécution, on s’est rendu compte qu’il allait être impossible de repartir avec son cul : il était vraiment trop lourd à déplacer ! »

« On n’avait pas compris que Kim Kardashian est une vraie personne »

Le membre du commando revient encore en détails sur la nuit du braquage :

« Heureusement on avait un plan B, on s’est donc rabattu sur ses bijoux et ses téléphones, mais bon… Ca fait beaucoup moins, on est vraiment déçus. Et puis c’est bizarre, mais quand on l’a ligotée, elle s’est mise à parler et à crier, ça nous a étonné. En fait, on n’avait pas compris que Kim Kardashian est une vraie personne. On pensait que c’était comme Nabilla. »

C’est ainsi que les agresseurs de la femme de Kanye West sont repartis avec des bijoux d’une valeur de seulement 9 millions d’euros.

The following two tabs change content below.
VEM est scénariste catastrophe et réalise des courts-métrages porno. Elle aime les chats pas trop cuits, les voyages dans les pays sous-développés et rêve de jouer une licorne dans un dessin animé. Elle souhaitait devenir Femen mais n’avait pas d’assez gros seins

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*